the innocence mission

Une voix qui fait fondre mon coeur et des guitares pures et simples qui font vibrer mon âme : c’est the innocence mission !

Le couple dans la vie comme dans la musique, Karen et Don Peris, composent les chants. Ils sont accompagnés de Mike Bitts (basse) et Steve Brown (percussions), même si certains morceaux n’ont ni l’un ni l’autre, laissant toute sa place à l’envoutant duo voix-guitare. Du piano vient se poser délicatement dans quelques titres.

Mon album préféré est We Walked in Song, qui débute par Brotherhood of Man, que j’ai mis en écoute au début de cet article. Il nous plonge totalement dans le doux univers du groupe.

Leur premier album est un EP éponyme en 1989 (ressorti en 2009), ils ont sorti une quinzaine d’albums et EP depuis. En plus de pépites de leur création, certains albums contiennent des standards, des chants spirituels (Christ Is My Hope) ou encore des poèmes mis en musique et même des comptines pour enfants ou du classique (Chopin) revisité en folk-pop. Entre autres, dans Now the Day Is Over on peut entendre Over the Rainbow, What a Wonderful World et It Is Well With My Soul
Don et Karen on fait des albums solos où jouent parfois avec leurs enfants (violon).

Ils montrent leur coeur au-delà de la musique en donnant une partie de la vente de certains albums à des oeuvres caritatives. Leurs paroles sur un ton mélancolique n’en demeurent pas moins portées à l’optimisme, au travers de bouts d’histoires anodines mais profondes.

Je laisse le mot de la fin aux éloges des Inrocks :

Du magistral et bouleversant The Lakes Of Canada au cristallin Snow, quelques chansons totalement déblayés d’effets, de strass et de décorum percutent au plexus, avec cette force tranquille et cette aura terrassante réservée à une élite unplugged, de Leonard Cohen à Johnny Cash.

Comment ces gens-là parviennent-ils à donner de l’épaisseur à des mélodies aussi ténues que Happy Birthday ou Song for Tom ? A arracher un frisson de mélancolie à des suites d’accords aussi radieuses que celles de Love That Boy ou Over the Moon ? A nimber d’un parfum d’éternité des ritournelles qui ne célèbrent rien d’autre que la beauté fugitive de l’instant ? Ces artisans magiciens, qui accomplissent les mêmes numéros sans jamais en éventer les secrets, n’ont rien d’anodin : ils écrivent la douce partition des vies qui savent chanter, et qui ne renonceraient pour rien au monde à cet humble pouvoir.

Autre titres que j’aime

One For Sorrow, Two For Joy

Happy Birthday

The Lakes of Canada
Cette chanson vient de l’album Birds of My Neighborhood (1999) et a été reprise par Sufjan Stevens

God is Love

Pour ta discothèque !

Web

Site officiel
theinnocencemission.com
Wikipedia (en)
en.wikipedia.org/wiki/The_Innocence_Mission
Bandcamp
theinnocencemission.bandcamp.com

0 comments on “the innocence mission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *